top of page
Rechercher

Allaitement mixte : comment le mettre en place ?

L'allaitement maternel est une expérience que certaines souhaitent vivre avec leur bébé, pour le nourrir et bien plus encore. Mais parfois, l'allaitement exclusif n'est pas possible. Ou encore, les parents préfèrent pouvoir alterner le sein et le biberon de lait infantile. C'est là que l'allaitement mixte peut entrer en jeu. L'allaitement mixte est une manière flexible de nourrir son bébé, avec à la fois du lait maternel et du lait infantile. Pourquoi opter pour ce type d'allaitement ? Quels sont ses avantages ? Quelles erreurs ne pas commettre ? Quels sont nos conseils pour le mettre en place ? On vous dit tout ce que l'on sait !


allaitement mixte et biberon


Pourquoi choisir l'allaitement mixte?

Une méthode flexible

L'allaitement mixte offre de la flexibilité aux mères. Et parfois, avouons-le, ça fait un bien fou de pouvoir déléguer, ou juste de faire une petite pause pendant une tétée. En effet, cela permet aux mères qui rencontrent des difficultés avec l'allaitement de compléter avec du lait infantile sans sacrifier complètement l'allaitement. Cela permet aussi de laisser reposer des mamelons trop sensibles quelques heures.


L'allaitement mixte, une transition progressive vers le sevrage

Vous avez envie de sevrer votre bébé, mais que cela se fasse le plus en douceur possible ? Alors l'allaitement mixte peut être une solution. Cela permettra au bébé de s'habituer progressivement à la consommation de lait infantile, de trouver le bon biberon avec la bonne tétine tout en maintenant un lien étroit avec la mère grâce à l'allaitement au sein. Ne désespérez pas si jamais bébé n'est pas réceptif au biberon dans un premier temps. Et sachez aussi que d'autres moyen de le nourrir existent : DAL au doigts, pipette, cuillère-biberon, tasse etc... Certains bébés ne prendront d'ailleurs jamais le biberon de leur vie ! Prenez juste le temps de voir ce qui convient à tout le monde.


Une autre implication du co-parent

Bien que le rôle de l'autre parent soit essentiel pour l'allaitement exclusif, son rôle pour la mise en place de l'allaitement mixte revêt une importance non-négligeable. En effet, l'allaitement mixte permet au partenaire (ou à une tiers personne) de participer activement à l'alimentation du bébé. Cela pourra d'autant plus soulager la mère la nuit par exemple, pour éviter de se réveiller et de s’activer.



allaitement co-parent


La reprise du travail et/ou la garde de bébé

Vous reprenez le travail et bébé va commencer la crèche / assistante maternelle / nounou (ou bien d'autres solutions) ? De nombreuses mamans passent à l'allaitement mixte à ce moment-là. Elles souhaitent en effet continuer d'allaiter leur bébé le matin et le soir, et proposer à la personne en charge de bébé de lui donner du lait infantile la journée. Cette technique est d'ailleurs parfois plus facile pour un sevrage en douceur, car la maman n'est pas présente et la tentation est souvent plus réduite. Parlez de votre projet d'allaitement exclusif / mixte / sevrage (rayez la mention inutile) à la personne qui gardera votre bébé pour être certaine d'être en phase et d'accompagner votre bébé comme VOUS l'avez décidé.


Nos conseils un allaitement mixte réussi

Faites le point avec un professionnel de santé

Vous allez changer l'alimentation de votre bébé en passant partiellement au lait infantile. Aussi, il est toujours bon de faire le point avec son pédiatre, ou une conseillère en lactation par exemple, pour parler de cette transition. Il vous permettra de savoir quelle quantité de lait donner au biberon, les fréquences, etc... en fonction de l'âge et du poids de votre bébé. Ils s'adapteront aussi au mieux à votre rythme de vie, vos envies et répondront à vos questions spécifiques.


Pensez à une établir une routine d'allaitement mixte

Certaines mamans aguerries (souvent les primipares ayant déjà allaité) préféreront se fier à leur instinct pour passer du lait maternel au lait infantile. Cependant, si vous craignez de ne pas gérer les quantités, le timing ou encore si vous souhaitez un accompagnement cadré, alors n'hésitez pas à créer une routine d'allaitement mixte. Il en existe de très nombreuses, et il faudra trouver celle qui fonctionne pour vous et votre bébé. Planifiez les moments d'allaitement au sein et les moments où vous proposerez du lait infantile. Cela aidera à maintenir une alimentation régulière et prévisible pour votre bébé, ce qui est parfois plus facile pour qu'il ne soit pas trop perdu dans ce grand changement.


Maintenez votre lactation

Passer à l'allaitement mixte, c'est réduire le nombre de tétées sur 24h. Aussi, on le sait (et si ce n'est pas le cas, maintenant vous le savez !), mais une bonne lactation est maintenue grâce à une bonne stimulation. Ne pensez pas qu'en allaitant moins, vous ferez plus de réserves, bien au contraire. En effet, proposer moins de tétées à votre bébé enverra un signal à votre corps. Celui stipulant que bébé tète moins, donc que bébé à moins besoin de lait. Message reçu, votre corps produira donc moins de lait. Aussi, si vous souhaitez maintenir la production de lait maternel, essayez de tirer votre lait quand bébé ne tète pas. Vous pourrez d'ailleurs le conserver et lui proposer au biberon. Rien ne se perd !


tire lait allaitement mixte


Soyez à l'écoute de votre bébé

Pour que cette transition se passe au mieux, il faut qu'elle vous convienne et convienne à votre bébé. C'est pour cela qu'il est important que cette décision vienne de vous. Observez le comportement de votre bébé, pour voir s'il vit ce changement de manière sereine. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à réajuster ou refaire le point avec votre pédiatre ou conseillère. Il faut parfois un peu de temps !

L'allaitement mixte offre ainsi une approche flexible pour nourrir votre bébé, en combinant les bienfaits de votre lait avec la praticité de proposer du lait infantile. C'est une option viable pour les mères qui en ressentent l'envie et le besoin. Parce que nous sommes les mieux placées pour savoir ce qui est bon pour nous et notre bébé.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page